Yankee no Koibito

Kishidan, groupe de yankee rock japonais
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celia
Manager Yamaguchi, dit Chef
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 40
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   Ven 8 Juil à 12:49

Titre : Sortie au Zoo.
Auteur : Célia.
Rating : shônen-ai (un bisous)
Pairing, personnages : Show/Hikaru, Tommy/Ranma.
Genre : fanfics.
Avertissement : M'appartiennent pas ! Mad

Histoire construite sur un mot donné par Caro : "monotrème" (vous aurez la définition dans la fic)

***




_ @)=++ù$£*µ !§§§§[] !!!!!
Hikaru arriva en trombe dans la salle de répétition, encore plus excité que d’habitude. Surpris, Ranma, qui était en train de se servir un petit verre de bière (pour se réhydrater), laissa tomber sa canette, ce qui attira l’attention de Tommy, qui commença à l’engueuler proprement pour commencer à boire aussi tôt dans la journée. Mais alors qu’il voulait forcer Ranma à aller chercher une serpillière pour nettoyer la bière ayant coulé par terre, Hikaru fonça sur eux, prit Ranma par le bras et le traîna en quatrième vitesse à l’extérieur de la pièce.
La scène avait duré un quart de seconde.
_ Il s’est passé quoi ? demanda Matsu, qui n’avait même pas eu le temps d’enregistrer les mouvements du danseur entre son arrivée et son départ.
Show restait perplexe : _ Ben... Il a parlé trop vite j’ai pas suivi.
Il haussa les épaules : _Bah au pire, on mange du poulet à midi, ils reviendront forcément.
_ Vous n’avez pas l’air plus inquiet que ça, chef, fit Tommy.
_ Pour une fois qu’on n’est pas en train de sortir un single, on peut décompresser un peu aussi.

_ Hikaru-chan, où est-ce qu’on va ?
Ranma essayait tant bien que mal de ne pas trébucher et de suivre le rythme que Hikaru lui imposait. Ce dernier était carrément sorti de l’immeuble où était situé le studio, et traîna Ranma jusqu’à une pancarte affichée dans la vitrine d’un centre commercial.
Le danseur pointa du doigt une partie de l’affiche. Ranma s’approcha. Il avait oublié de mettre ses lentilles et ses lunettes étaient restées au studio. Le guitariste déchiffra le message, vit la photo, et se tourna vers Hikaru : _ Tu veux aller là-bas ?
_ ^o^
_ Mais pourquoi tu n’as pas demandé à Show-yan ?
Hikaru fit une petite moue : _ ç@##~&...
_ Oh, je comprends.

Deux heures plus tard, Ranma et Hikaru revinrent au studio. Ils avaient fait des achats. Show regarda avec intérêt le sac en carton que Hikaru tenait à la main.
_ C’est quoi ça ?
_ @)]=+}$££ !
_ Une sortie ? Quelle sortie ?
_ Ah… Euh…, fit Ranma, le nez plongé dans un livre.
_ /*-+§$$_ç)° !!!
_ Moi, j’aime pas les zoos, gueula Yukki depuis l’autre bout de la pièce.
Show se gratta la banane, l’air perplexe : _ Ben moi, ça me dérange pas d’aller au zoo. En plus il fait beau mais… Pourquoi toutes ces affaires ? Ranma ?
Le guitariste sursauta. Il pensait avoir réussi à se faire oublier, mais visiblement c’était raté. Il rougit, retrouva ses lunettes qu’il remit sur son nez, et fit des petites courbettes en s’excusant : _ Hikaru doit, euh… faire un exposé pour son centre et… euh… il a choisi un sujet précis. Donc il a besoin de papier, et euh, de crayons de couleurs et puis… un appareil photo jetable.
_ Lequel ?
_ Lequel quoi ?
_ Ben sujet…
_ $£¤¤*µ ! ^o^
Les autres membres du groupe marquèrent un blanc.
_ J’ai rien compris, fit Show
_ Nous non plus, firent les autres.
Et ils rangèrent leurs affaires et s’apprêtèrent à aller au zoo pour l’après-midi. Ils mangeraient leur poulet au parc. Cela leur ferait une petite sortie dans la nature, de quoi se ressourcer. C’est du moins ainsi que Show le présenta. Yukki ne partageait pas vraiment son point de vue et Matsu fit comprendre qu’il était allergique au pollen et qu’il aurait bien aimé être dispensé.
Finalement, comme Show n’avait pas envie de s’embêter, il laissa Yukki et Matsu rentrer chez eux et ils passèrent juste chez Tommy récupérer son chien avant de rejoindre le parc Ueno.

_ JB ! Reste ici !
_ Mais pourquoi tu n’as pas pris une laisse ?
_ Le psy m’a dit qu’il fallait lui laisser plus de liberté.
_ On va encore se faire remarquer par le gardien, avec un chien en liberté comme ça. Et puis on est en train de perdre les deux autres !
Tommy traversa une immense cour pour rejoindre JB, prit le petit chien sous le bras et rejoignit Show. Ce dernier portait un sac avec leurs bentô vides et une bouteille d’eau. Il trépignait.
_ Je suis sûr qu’on ne va pas les retrouver !
_ Mais si, fit Tommy. Il n’est pas si grand que ça ce zoo.
_ J’y suis venu dix fois avec Hikaru. Et je me suis perdu dix fois ! Ce zoo n’a pas de limites !
Les deux hommes commencèrent à remonter une allée par laquelle Hikaru avait traîné Ranma quelques secondes auparavant. Ils les retrouvèrent assez facilement finalement. Hikaru et Ranma étaient installés devant les aquariums. Le danseur, assis sur un banc, paraissait extrêmement calme et concentré. De son côté, Ranma avait toujours le nez plongé dans son livre, un livre épais et tellement plein de kanji que Show, pourtant très curieux, n’avait même plus cherché de quoi il référait.
_ ç@)][‘#§!
_ Oui, oui Hikaru, on s’assoit.
Show déposa son sac par terre et prit place à côté du danseur. Au moins son après-midi allait être culturelle et éducative. Parce qu’il commençait à connaître ce zoo par cœur (même s’il se perdait tout le temps dedans).
Tommy, toujours avec JB dans les bras, resta debout, devant la vitre de l’aquarium.
Ranma commença à donner des explications : _ L’ornithorynque est un mammifère de l’ordre des monotrèmes. Ce charmant animal australien ressemble à une grosse loutre avec un bec de canard et une queue de castor. Il fait partie de la classe des mammifères, pourtant il pond des œufs. On le rencontre dans les rivières de l'est de l'Australie mais hélas il reste très discret. Appelé aussi platypus dans les pays anglo-saxons, il est le symbole d'une évolution très originale. On ne connaît qu'une seule espèce d'ornithorynque, mais on a constaté des différences de taille suivant les régions, ce qui a donné lieu à la distinction de sous-espèces ou races géographiques. La forme typique, de taille moyenne (O. anatinus anatinus), vit sur la côte de nouvelles-galles du sud et dans le victoria. Une forme plus grande (O. anatinus triton) vit dans les bassins du Darling et de Murray, jusqu'aux confins de l'Australie du sud. Une troisième variété (O. anatinus phoxinus) est au contraire plus petite que la forme typique ; mais elle n'est basée que sur un exemplaire, trouvé près de Cairns à quelques mille mètres d'altitude. Une quatrième race est douteuse, c'est l'ornithorynque de Tasmanie, à laquelle, dès 1832, Mc Gillivray avait donné le nom de cripus, trouvant qu'il différait de la forme ordinaire par une taille plus petite et un bec moins développé ; l'opinion de Mc Gillivray n'a pas été confirmée…
Show bailla. Hikaru lui envoya un coup dans les côtes. Il n’avait pas bougé depuis le début de l’exposé, et semblait boire les paroles de Ranma. A croire qu’il comprenait vraiment ce qu’il entendait. Show émit un doute. Lui n’arrivait pas à suivre. Mais en même temps, il avait toujours séché les cours de biologie au lycée, alors…
_ Les recherches effectuées par T Grant ont montré que l'ornithorynque vit en moyenne 12 ans. Les spécimens conservés en captivité vivent au moins dix ans, l'un d'eux à atteint l'âge de 17 ans.
Ranma commença à toussoter. Aussitôt Hikaru plongea sur le sac de Show, menaçant de renverser ce dernier dans le mouvement. Il en sortit la bouteille d’eau qu’il tendit à Ranma.
Tommy s’approcha de Ranma lui aussi et lui prit délicatement le livre des mains, tout sourire : _ Attends, je vais te remplacer. C’est super intéressant.
Show leva les yeux au ciel. C’était la pire technique de drague qu’il connaissait. Il avait connu Tommy beaucoup plus discret que ça. Enfin, si ça l’amusait. Parce que cela ne pouvait être qu’une technique de drague. Tommy ne pouvait pas trouver ça vraiment intéressant après tout !
Ranma vint s’asseoir à leurs côtés sur le banc et Tommy commença à lire avec application : _ L'ornithorynque a un bec flexible, semblable à celui d'un à canard. Mais contrairement au canard, le sien n'est pas dur, il est souple, mou et humide, et est recouvert d'une peau fine (on pourrait évoquer à son propos le museau d'un chien).
On y trouve parfois des cicatrices dues à des coupures sur des objets pointus jetés à l'eau (verre cassé, hameçons...). Le sommet du bec est d'une couleur bleue-grise alors que l'intérieur est plutôt rosé ou tacheté sur le dessous. Le bec inférieur est plus petit que le bec supérieur. On trouve légèrement en arrière de l'extrémité du bec les deux trous des narines. La position de ceux-ci lui permet de respirer lorsque le reste de son corps est submergé. À l'arrière du bec se trouve la protection frontale qui s'étire légèrement au-dessus et sur le front. La raison de son existence est inconnue. En le disséquant minutieusement, les naturalistes s'étaient rendus compte qu'il contenait de nombreux corpuscules sensoriels (ou terminaisons nerveuses). Le bec contient un système d'électro-récepteurs qui aide l'animal à trouver l'alimentation sous l'eau et des détecteurs de pression divers, qui l'aident probablement à chasser et naviguer sous l'eau. Il contient approximativement 850,000 récepteurs électriques et tactiles. Une expérience a été mise en place pour vérifier cette hypothèse. Des chercheurs ont plongé une pile électrique de 1,5 volt dans un bassin où évoluaient des monotrèmes. Celle-ci générant un champ électrique, les ornithorynques l'ont perçue et ont foncé sur le leurre, mais déçus, ils bousculèrent la pile. A l'évidence les ornithorynques détectent des champs électromagnétiques infimes…
_ ç@)]=++!!!!
_ Je suis d’accord Hikaru, fit Tommy. C’est fascinant.
Show releva la tête (il avait menacé de s’endormir) et fixa l’objet de leur exposé d’un œil morne. C’était moche et ça roupillait derrière sa vitre. Comment pouvait-on trouver ça fascinant ? Enfin si ça faisait plaisir à Hikaru.
Au bout d’un moment quand même, Show se leva (en plein milieu de l’explication de l’habitat de l’ornithorynque), s’attirant un regard plein de reproches de la part d’Hikaru.
_ Je vais juste chercher quelque chose à boire. Je vous ramène quoi ?
_ Un café, Chef.
_ Une bière.
_ $£$++ !
_ Ok, je reviens.
Show rallongea le plus possible le chemin jusqu’à la cabane à boissons, revint en faisant quelques détours, s’arrêta dix minutes devant la cage des félins, puis se dit que s’il revenait avec le café de Tommy froid il allait se faire engueuler. Cette réflexion en amena immédiatement une autre : mais pourquoi se laisser faire comme ça alors que c’était lui le chef ? Peut-être pour ne pas affronter un Hikaru de mauvaise humeur, ce qui était toujours difficile à vivre.
Ils étaient toujours devant l’aquarium. Tommy continuait à feuilleter le guide avec Ranma, et Hikaru s’était mis en tailleur devant la vitre pour dessiner l’animal. Avec un peu de chance, c’était presque fini.
_ Tiens Ranma. Ton fanta.
_ Mais je voulais une bière.
_ Pas de…
_ C’est pour ton bien Ranma. Et puis le fanta c’est bon aussi, coupa Tommy.
Show était soufflé. Alors comme ça, en plus de l’envoyer à l’autre bout du zoo pour aller acheter, de sa poche, ces foutues boissons, on lui coupait la parole ? Non mais ils allaient voir de quel bois il se chauffait !
_ Je voudrais…
_ @@)((#=++ !!!!
_ Si c’est comme ça, je m’en vais ! Puisque je gêne tout le monde !
Drapé dans sa dignité, Show les laissa en plan et alla se balader dans le zoo. En fait, il voulait en sortir, mais il prit la mauvaise direction et se perdit complètement. A un moment donné, au bout d’une demi heure, il se retrouva pour la troisième fois devant la fosse aux gorilles. Ca ne servait à rien de chercher la sortie, il ne la trouvait pas.
Las, il s’assit sur un banc et attendit. Il fallait qu’il se calme. C’était très bien que Hikaru soit aussi intéressé par un sujet (même aussi débile), c’était bon pour lui. Et puis parler en public ne pouvait qu’être bénéfique à Ranma, même si c’était devant des gens qu’il connaissait. Et pour Tommy, s’il voulait draguer Ranma, qu’il le fasse, ça ne ferait de mal à personne. Mais quand même…
Si ça se trouvait, Yukki était en train de faire des courses à Shibuya. Ou alors les managers étaient en train de trouver de nouvelles idées pour les prochains concerts. Ou peut-être même que Matsu était en train de s’entraîner à Super Mario Party VI tout seul en égoïste. Le salaud…
Show soupira tellement fort et d’un air tellement triste qu’une petite fille vint lui donner sa sucette pour le consoler.
Un peu honteux d’ôter le sucre de la bouche des enfants (et d’être donc si pathétique), Show se redressa, grignotant la sucette, et décida de reprendre son destin en main. Il refit le tour de la fosse aux gorilles, tourna vers les félins, se dit qu’il était déjà passé devant les panthères, coupa par les cages à perroquets et se retrouva, enfin, près de l’aquarium, mais du côté opposé à celui d’où il était parti.
_ Bon allez, je vais faire mes excuses et je les invite au restau après…
Show traversa l’aquarium jusqu’à la vitre de l’ornithorynque. Devant laquelle il n’y avait plus que Hikaru, planté devant le curieux animal, comme fasciné.
_ Hikaru-chan ? Où sont passés les autres ?
_ 69…
_ QUOI ?!
_ @))=++69!§§§^o^
_ Ah j’ai eu peur.
_ ???
_ Non rien, je pensais à autre chose.
Hikaru retourna à sa vitre. Show s’approcha, cherchant, très sincèrement, à trouver l’ornithorynque intéressant. Et ce n’était pas facile. Parce que c’était vraiment un animal moche et sans intérêt, surtout par rapport à un chat. Un chat de Singapour par exemple. Ses chats lui manquaient.
_ °]+=§ ??
_ Oh non, je suis juste un peu fatigué.
_ ???
_ J’ai traversé le zoo au moins une bonne dizaine de fois aujourd’hui…
_ Tss…
_ Oui ben il est pas clair leur plan !
Les épaules de Hikaru tombèrent, puis il fut prit d’un fou rire.
_ Ho ça va hein. Je ne suis ici que pour te faire plaisir !
_ ù%...
_ Quoi Ranma ? Tu aurais été mieux avec lui tout seul ? Et c’est qui qui a conduit la voiture jusqu’ici ?
_ O-O333
_ En moto ? Tu ne monteras jamais sur la moto de Ranma ! C’est trop dangereux !
Hikaru ne frappait jamais Show. D’ailleurs Hikaru ne frappait jamais personne. Mais s’il en avait été autrement, Show aurait certainement reçu une monstrueuse baffe pour avoir parlé ainsi. Hikaru se contenta de se relever et de froncer les sourcils, très en colère. Le chanteur se calma aussitôt. Il savait qu’il ne devait jamais franchir certaines limites avec Hikaru. Mais à chaque fois il l’oubliait, et à chaque fois il le regrettait.
_ Pardon…
_ …
_ Bon, je t’invite au restau, d’accord ?
Hikaru commença à taper du pied par terre. Show se décomposa.
_ Qu’est-ce que tu veux faire alors ?
_ ù%%£££ !
_ Développer les photos ? D’accord. Et tu as besoin d’aide pour ton exposé ?
_ ù%...
_ Ah c’est vrai, c’est Ranma qui t’aide. Bon ben…
_ ♥♥♥
Show regarda Hikaru. Il était habitué aux changements d’humeur intempestifs du danseur, mais cela restait quand même une redécouverte de tous les instants. Il sentit son cœur fondre et en aurait même remercié l’ornithorynque qui les regardait d’un air débile à travers la vitre.
_ Oh Hikaru-chan, dit-il en le prenant dans ses bras. Ce soir, je t’offre le restau !
_ ^o^ ♥ !!!! ^3^
Hikaru regarda à droite et à gauche, histoire de bien vérifier qu’il n’y avait personne dans les parages. Puis il se pencha sur Hikaru et l’embrassa profondément.
_ °069:!§§ ?
_ Hikaru !
_ ;__;
_ Mais et si quelqu’un entrait dans les toilettes ?
_ TWT/££$^o^
Show soupira, se demandant bien comment Hikaru pouvait être à la fois assez « enfant » pour s’intéresser à un canard poilu pendant quatre heures, et aussi « adulte » quand il s’agissait de faire de nouvelles expériences.
_ Bon d’accord, mais tu mettras ton jean ce soir alors.
_ \^o^/

FIN ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kishidan.free.fr
Caro
Manager Miyosei, dite Sous-Chef
avatar

Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   Ven 8 Juil à 12:51

Je suis très fière! Grâce à mon sublime "Monotrème", tout le monde va pouvoir se cultiver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celia
Manager Yamaguchi, dit Chef
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 40
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   Ven 8 Juil à 13:27

Caro a écrit:
Je suis très fière! Grâce à mon sublime "Monotrème", tout le monde va pouvoir se cultiver!

Ah ben ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kishidan.free.fr
Delf
Binetsu Danji
avatar

Nombre de messages : 89
Localisation : Bham
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   Ven 8 Juil à 15:32

Hanyaaaaaaah! elle est oùla suite, on nous promet du Tommy/Ranma et finalement ils se cachent!
Mais moi chuis comme Show, j'ai lu en diagonale la partie culturelle, j'espère qu'il n'y avait rien d'important caché dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dussydelf.free.fr/
Arysuh
Citoyen de Kisarazu
avatar

Nombre de messages : 119
Localisation : Metz, France
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   Ven 8 Juil à 16:48

Tu devrais avoir honte Delf !

Moi j'ai repéré un "Hikaru" à la place de "Show" vers la fin juste avant qu'il ne l'embrasse et justement dans la partie culturation, un "à" en trop quand on parle du bac de la bête et du canard. (trop la flemme de retrouver les citations, pardooooon !!)

J'adoooore ces fic-là trop choupines. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krynn.network.free.fr/
Caro
Manager Miyosei, dite Sous-Chef
avatar

Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Re: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   Ven 8 Juil à 17:49

Delf a écrit:
Hanyaaaaaaah! elle est oùla suite, on nous promet du Tommy/Ranma et finalement ils se cachent!
Mais moi chuis comme Show, j'ai lu en diagonale la partie culturelle, j'espère qu'il n'y avait rien d'important caché dedans...

Oui je trouve aussi que Célia devrait reprendre cet aspect de la fic!
-___-;;; Tsss... c'est bien la peine qu'on tente de vous cultiver si c'est pour sauter les passages importants! C'est pourtant un animal passionnant l'ornithorynque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FIC] Sortie au zoo, shônen-ai   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FIC] Sortie au zoo, shônen-ai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie CD 2010
» [21.09.09] Sortie album intégrale
» Problème niveau de sortie SM57
» rajouter sortie pour pedale d'effet sur un ampli
» SUPERFIZ 1rst album sortie Mai 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yankee no Koibito :: Boulot de Fans-
Sauter vers: